Les réformes postales

Suite à divers constats de facteurs freinant l’évolution du secteur postal, l’idée de la restructuration de la poste a été lancée dès 1995.
Une première restructuration a conduit à la scission des secteurs de la  poste et des télécommunications en 1996 avec la création de l’Office National de la Poste et de l’Epargne (ONPE) (ordonnance n° 96-28 du 06 juin 1996) ;
Cette première restructuration n’a pas donné les résultats souhaités pour l’ONPE.
La deuxième reforme a connu plusieurs étapes:

·  Réajustement des effectifs avec le départ de 294 agents en 2004 ;

· Elaboration et adoption de la loi 2005-20 du 28 juin 2005, déterminant les principes fondamentaux du régime de la poste ;

·Elaboration et adoption de la loi 2005-21 de la même date autorisant la transformation de l’ONPE en société d’économie mixte dénommée Niger Poste.

En résumé, il faut retenir que l’entreprise publique ayant en charge l’activité postale a évolué en société d’économie mixte, après plusieurs péripéties et réajustements, au regard du contexte du moment.
Toutefois, l’Etat conscient de l’importance du secteur et soucieux de son devenir décida de l’inscrire parmi les secteurs régulés.